Elle voulait se faire tatouer le logo du Front National dans le dos, mais le tatoueur est un bobo-islamo-collabo-rigolo

Sandrine Laclotte est choquée. Cette parisienne de 29 ans avait vu le tatouage de ses rêves sur le web, un magnifique logo du Front National un petit peu retravaillé avec des motifs tribaux. Armée d’une photo du motif, elle s’était rendu dans un salon de tatouage près de chez elle. Malheureusement pour la jeune femme, le rêve…

Continuer la lecture