En fin de vie à 92 ans, elle veut simplement vivre assez longtemps pour voir son arrière-petite-fille naître

On dit toujours que lorsqu’un amour est vrai, il peut surmonter toutes les épreuves, et sans doute l’une des plus dures : le temps. Voici l’exemple d’un couple dont l’amour était vrai et sincère depuis le début, puisqu’ils sont mariés depuis plus de 75 ans.

Il est aveugle et a perdu 90% de son ouïe lors de la seconde guerre mondiale mais il arrive encore à couper les bûches et nourrir les poissons dans son étang raconte LoveWhatMatters.



Cependant, à l’âge de 92 ans, elle était diagnostiquée d’insuffisance rénale et le médecin de la famille a annoncé une triste nouvelle, disant qu’il ne lui restait plus que quelques semaines à vivre.

Quand la famille a entendu cela, ils ont bien sur prier pour qu’un miracle se réalise. Son arrière petite-fille a décidé de quitter son travail pour prendre soin de son arrière-grand-mère. Il s’avère qu’elle était enceinte et pouvait donc se reposer tout en s’occupant de son arrière-grand-mère.

Elle aidait donc le couple pour les tâches du quotidien, les repas, les toilettes et les tâches ménagères, puisque les déplacements étaient devenus une grosse source de problèmes.

« Je veux juste vivre assez longtemps pour voir cette petite fille, » disait l’arrière-grand-mère. Le jour où Magnolia Jean est arrivée, la vie de cette arrière-grand-mère a complètement basculé.

Elle pouvait se lever d’elle-même à nouveau, faire son petit-déjeuner et celui de son mari, et s’occupait des tâches ménagères. Cela fait maintenant 9 semaines que le médecin avait donné son alerte, mais cette mamie de 92 ans se portait encore très bien.

Elle a donc retrouvé toute l’énergie qu’elle avait perdu grâce au contact de son arrière-arrière-petite-fille. Elle avait des étoiles dans les yeux en tenant dans ses bras celle qui allait être le futur de sa famille.

Quel instant merveilleux ! Le pouvoir de l’amour est vraiment sans limites et est clairement l’une des choses les plus sincères et fortes au monde.

Source

N'hésitez pas de partager et d'ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *