Les amateurs de fromage vivent plus longtemps et les scientifiques l’ont même prouvé




Selon la recherche scientifique publiée dans la très sérieuse revue Nature Medicine, les vieux fromages contiennent une substance spéciale qui appartient au groupe des polyamides. Cette dernière réduit considérablement les risques d’apparition de maladies cadiovasculaires, ralentit le vieillissement et augmente l’espérance de vie. Cela serait dommage de s’en priver n’est-ce pas ?

Au départ, les scientifiques réalisaient une étude sur des souris de laboratoire. Ils ont déterminé que la consommation régulière des polyamides que l’on trouve dans les fromages augmentait la durée de vie des rongeurs.

Après cela, une enquête a été effectuée sur 800 Italiens : les personnes qui consommaient du fromage régulièrement étaient 40% moins sujettes à l’hypertonie, aux maladies cardiovasculaires, et aux risques de développer des insuffisances cardiaques, que les autres.

Les chercheurs estiment donc que les polyamides aident les cellules de l’organisme à éliminer les toxines, ce qui influe positivement sur la santé et aide même à rajeunir les cellules.

Bien sûr, il ne faut pas oublier que le fromage est un produit très calorique et que tout le monde ne peut pas en consommer car certaines personnes sont intolérantes au lactose. Mais cela ne veut pas dire que ceux qui ne peuvent pas consommer du fromage ne peuvent pas profiter des bénéfices qu’il présente.

Une substance similaire à celle que contiennent les vieux fromages existe aussi dans d’autres aliments comme les petits pois, le maïs, les haricots et les céréales complètes. Cependant, le fromage possède un atout phare : il est bien meilleur gustativement !

Et toi, es-tu un mordu de fromage ? Quel est celui dont tu ne pourrais pas te passer ? Raconte-nous tout dans les commentaires…

Source : sympa-sympa.com/creation-bien-etre/les-amateurs-de-fromage-vivent-plus-longtemps-et-les-scientifiques-lont-meme-prouve-227910/

Photo de couverture duskbabe/ @DEPOSITPHOTOS.COM
Based on materials from MetroNature Medicine

N'hésitez pas de partager et d'ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *