Repose en Paix Jérôme : c’est un SDF de 30 ans, tué en défendant une femme maltraitée !

Au mois de juillet, Jérôme Chaltin, un SDF de Vielsalm était frappé d’un coup de poing donné par Rudy Ghilain qui reste en prison.

Hier matin, la chambre du conseil de Marche-en-Famenne a prolongé d’un mois, le mandat d’arrêt à l’encontre de Rudy Ghilain, 35 ans, suspecté d’avoir tué un SDF à Vielsalm en juillet dernier.

 

Les faits s’étaient en effet produits la nuit du dimanche 10 au lundi 11 juillet. Rudy Ghilain est soupçonné d’avoir porté un coup violent à Jérôme Chaltin, 30 ans, qui se trouvait devant un night shop de Vielsalm. Ce dernier est tombé en arrière et s’est violemment cogné le crâne. Les secours avaient été appelés, mais la victime avait refusé d’être hospitalisée.

Toujours pas de rapport des médecins à cause des soucis de l’institut médico-légal

Elle avait été accueillie par un ami habitant non loin de là. Le lendemain, vers 11 heures, le jeune homme, un sans domicile fixe qui s’était établi depuis peu à Vielsalm, avait été retrouvé mort dans le divan du salon de son hôte.

L’auteur du coup a été retrouvé le mercredi qui a suivi les faits, chez une compagne, à Athus.

Il est domicilié à Straimont (Herbeumont). Il avait reconnu avoir porté un coup, pour se défendre. Le juge d’instruction l’avait inculpé de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner.

Son avocat, Marc Kauten avait demandé des devoirs complémentaires pour que les choses soient suffisamment claires, «il faut encore préciser la scène qui a précédé les faits. Nous avons demandé au médecin légiste si le refus des secours par M. Chaltin a eu une incidence sur son décès. S’il avait été transporté, quelles auraient été ses chances de survie? On attend la suite de l’enquête.»

Contacté hier après-midi, Marc Kauten ne dit rien d’autre: « Comme voici un mois, je ne peux rien dire de plus parce que les devoirs demandés ne sont pas rentrés. Les deux questions restent donc en suspens. Vous le savez, il y a des soucis à l’institut médico-légal qui, faute de personnel ne peut remplir toutes les missions qu’on lui demande. C’est fâcheux à partir du moment où des gens sont en détention préventive. Je ne sais toujours pas si c’est le refus de Jérôme Chaltin de ne pas se faire soigner – et on dit qu’il a même refusé par trois fois d’être emmené par les secours – qui a causé son décès. On verra dans un mois.», conclut Me Kauten.




Source :  20minutesbuzz.com/index.php/2017/10/17/repose-en-paix-jerome-cest-un-sdf-de-30-ans-tue-en-defendant-une-femme-maltraitee/

N'hésitez pas de partager et d'ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *