IL Y A 2 ANS, SON EX-COPAIN L’ASPERGE D’ESSENCE ET L’ENFLAMME. AUJOURD’HUI, ELLE EST DÉCÉDÉE

Judy Malinowski était restée pendant 16 mois à l’hôpital pour se remettre de ses blessures. Son copain avait fait prendre feu à la jeune femme après une violente altercation en août 2015.

Judy Malinowski est décédée le dernier mardi 27 juin des suites de l’attaque dont elle avait été victime en août 2015, selon metro.co.uk. La malheureuse jeune femme a finalement succombé à ses blessures après deux ans de combat acharné et malgré ses 52 opérations chirurgicales. Judy avait été gravement brûlée, de passage à la station d’essence de Gahanna (dans le comté de Franklin, Ohio), elle s’était disputé avec son copain de l’époque du nom Michael Slager. Hors de lui, il l’avait aspergée d’essence avant de lui faire prendre feu. Accusé, l’homme de 41 ans avait maintenu avoir provoqué l’incident après avoir tenté d’allumer une cigarette. Judy Malinkowsky avait 33 ans lorsqu’elle a perdu la vie.

« Je ne savais pas qu’un être humain pouvait être si diabolique et méchant. Il était juste là et n’a rien fait du tout« , avait-elle déclaré de son lit d’hôpital en décembre dernier, avant de s’adresser aux autres victimes de violences conjugales : « Faites-vous aider. Fuyez« , avait-elle déclaré. Mère de deux enfants, Judy avait passé 16 mois à l’hôpital afin de récupérer après avoir été brûlée au 5ème degré, perdu ses oreilles, deux doigts et la majorité de sa chevelure. La jeune femme originaire de l’Ohio était prête à affronter son agresseur au tribunal, jusqu’à ce que celui-ci négocie afin de ne pas avoir à se confronter à sa victime devant le juge.

Inculpé pour meurtre ?

Plaidant la non-contestation pour un incendie criminel aggravé, Michael Slager avait écopé de 11 ans de prison ferme. Une sentence qui devrait évoluer depuis la mort de la jeune femme. Michael à l’origine de la mort de la victime serait en passe d’être poursuivi pour meurtre : « C’est ce que nous souhaitons depuis le début de cette affaire, et notamment dans le cas où Judy serait décédée de ses blessures, de poursuivre [Michael Slager] pour homicide volontaire. Ce n’était pas prévu au programme [la mort de Judy, ndlr], et maintenant, c’est vraiment triste, parce que c’est finalement le cas« , a déclaré le procureur du comté de Franklin, Ron O’Brien. « Cette enfant a souffert pendant deux ans afin de raconter son histoire, qui a la force d’en faire autant ?« , a déclaré de son côté la mère de Judy, Bonnie Bowes.

Source

N'hésitez pas de partager et d'ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *