Ce prof d’art martiaux a été torturé puis violé par une vingtaine de codétenus, mais ce qu’il a fait pour se retrouver en prison est vraiment monstrueux!

C’est l’histoire d’un prof de karaté brésilien du nom de Daryell Dickson Meneses Xavier qui avait une vie paisible avec sa petite copine qui avait un garçon âgé de 1 an et huit mois. Tout allait bien pour le jeune couple jusqu’à ce qu’un malencontreux fait se produise. A partir de là, tout a changé et les choses sont allées de mal en pire. Le plus fou dans cette histoire, c’est que vous serez choqué de savoir ce qui est réellement passé pour que les choses sont pires.




Lisez la suite pour tout savoir sur cette histoire.

Ce jour là…

Xavier était seul à la maison ce jour là et comme sa partenaire sortait, elle lui a confié son petit garçon. Quelques heures plus tard Xavier l’appelle pour lui dire que l’enfant a eu un malaise en autre, une crise d’épilepsie et donc il a du le conduire immédiatement à l’hôpital pour recevoir les soins.

via telegraf

Mais malheureusement, l’enfant est mort deux jours plus tard

Xavier avait dit à sa petite amie que le garçon avait fait une chute suivie d’une crise d’épilepsie. Mais les médecins n’étaient pas sûrs que ce soit cette crise qui l’a tué. Ils ont donc mené des « investigations » en poussant plus loin leurs analyses. Leurs expertises ont déduit que les dires de Xavier ne correspondaient pas avec ce qu’ils avaient trouvés.

via telegraf

Voici la conclusion des médecins

Le jeune garçon présentait une fissure au niveau de son rectum. Diantre ! Ils ont avancé l’hypothèse d’un abus sexuel sur le petit garçon. Mais la maman, a dit aux médecins que son fils n’avait jamais souffert d’une éventuelle constipation chronique.

via telegraf

Finalement Xavier s’est rendu lui-même aux autorités, mais…

Xavier s’est lui même rendu aux autorités en révélant à la police qu’il était coupable de la mort du fils de sa petite copine, mais il nie avoir abusé sexuellement du malheureux petit garçon. La police a dit par la suite que le petit garçon avait reçu des coups violents et que seul une personne doté d’une force physique hors du commun pouvait infliger. Tout laissait croire que c’était bien le beau père Xavier, car il enseignait les arts martiaux. En attente de son procès, la police l’a enfermé pour qu’il réponde de ses actes devant la justice. Mais tout ne s’est pas bien passé pour le maître de karaté.

via telegraf

Xavier Dickell a été sauvagement agressé physiquement et il a été ensuite violé par une vingtaine de codétenus

Selon la police jeune maître des arts martiaux a été lynché par les prisonniers puis abusé sexuellement par 20 personnes. Pour eux (la police), c’est un règlement de compte, car les prisonniers avaient appris ce qu’il avait fait au pauvre petit garçon. Pour le punir, 20 codétenus l’on violé pour symboliser les 20 mois (1 an et huit mois) vécu par le petit. Voici ce que la police a dit à ce sujet: «Daryell Xavier a été violé par plus d’une vingtaine de prisonniers. Il a eu des bénédictions sur tout le corps, ne sont pas les séries séduisantes se trouvaient au niveau de l’anus. » 

Source : momentbuzz.com/2017/04/ce-prof-des-arts-martiaux-a-ete-torture-puis-viole-par-une-vingtaines-de-codetenus-mais-ce-quil-a-fait-pour-se-retrouver-en-prison-est-invraisemblable.html/3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *