Une jeune femme morte en s’injectant de la cocaïne dans l’anus

C’est lors du festival Tommorowland qu’une jeune fille s’est fait injecter 5 grammes de cocaïne dans l’anus avant de rentrer chez elle. La pauvre serait alors morte sur le chemin du retour, la dose étant bien trop forte pour être supportée par une assimilation intestinale.




En effet, à l’instar des suppositoires, l’intestin est particulièrement réceptif aux substances extérieures et décuple donc les effets de la cocaïne. De plus en plus de jeunes s’enfilent leurs drogues dans l’anus afin d’en profiter un maximum.

N'hésitez pas de partager et d'ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *