Une nouvelle maladie qui touche l’appareil génital mâle, Quelle est cette maladie du « pénis coudé » ?

Entre 3 et 9 % de la population mondiale sont touchés par cette maladie décrite pour la première fois au XVIIIe siècle. Cette dernière se caractérise principalement par une déformation du pénis qui se coude lors de l’érection causant des douleurs et rendant souvent impossible les rapports sexuels.

Lorsque l’appareil génitale mâle prend cette forme, il y a évidemment de quoi s’inquiéter ! Il s’agit de la maladie dite de « Lapeyronie », portant le nom de François Gigot de La Peyronie, le premier chirurgien du roi Louis XV. Décrite pour la toute première fois en 1743, il s’agit là d’une infection encore très peu connue. Malgré l’ancienneté de sa découverte, aucune raison formelle n’a été trouvée pour l’expliquer.

L’hypothèse la plus souvent admise est celle de microlésions internes imputées à des blessures sportives ou encore à des rapports sexuels un peu trop vigoureux. Ces lésions causeraient la formation d’une plaque de tissus cicatriciels sur enveloppe fibreuse entourant les masses chargées de se remplir de sang lors de l’érection. Cette plaque serait alors la cause de l’étonnante forme prise par le pénis. Il est vrai que ce dernier est très rarement droit lors de l’érection, mais tout de même !



(Crédit image : Hybrid Medical)
La guérison :

La guérison est faite par le biais de la technique de Nesbit qui trouve sa source dans la première incision de la fameuse plaque effectuée par un certain George McClellan en 1828 puis un peu plus tard dans la chirurgie du Dr Physick qui a opéré le premier « redressement de verge » selon l’Association Française d’Urologie.

Par ailleurs, les hommes atteints par ce mal ne sont pas les plus jeunes puisque les deux tiers ont entre 40 et 60 ans. Dans le cas de ces derniers, les douleurs sont terribles. Pour les hommes atteints hors de cette tranche d’âge, la douleur n’est pas systématique, mais la courbure est quant à elle bien présente, et ce, bien plus qu’il ne faut pour décider d’aller immédiatement consulter un spécialiste.

Bien évidemment, certains hommes voudront savoir s’il est toujours possible d’avoir des relations sexuelles avec sa partenaire et si la pénétration devient impossible. Les cas varient entre les hommes dont la vie sexuelle n’est pas vraiment perturbée et ceux dont la douleur causée par la pénétration rend celle-ci tout bonnement impossible.


Source de l’article :

Sources 1 : Association Française d’Urologie

Source 2 : Doctissimo

Source 3 : Le Courrier du Sud

Source 4 : sciencepost.fr/2017/03/cette-maladie-penis-coude/?utm_source=yannis&utm_medium=yannis

N'hésitez pas de partager et d'ajouter un commentaire

2 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *